On divorce moins dans certains pays d’Afrique subsaharienne

C’est au Bénin, au Ghana et au Niger que le taux de divorce a le plus diminué ces vingt dernières années.
© RFI/Ky soklim

Une étude menée dans vingt pays d’Afrique subsaharienne lors des vingt dernières années révèle que le taux de divorce a baissé sur la période dans la moitié des pays examinés. Cette tendance va à l’encontre de ce qui avait été observé ailleurs jusqu’ici.

Les divorces sont en baisse en Afrique subsaharienne, telle est la conclusion d'une étude menée au Canada par deux chercheuses de l'université McGill, un travail réalisé dans vingt pays africains au cours des vingt dernières années.

Alors que les niveaux d'éducation et les revenus sont à la hausse chez les femmes de la région, de nombreux observateurs avaient émis l'hypothèse selon laquelle les taux de divorce suivraient la même tendance haussière, comme cela a été le cas en Europe ou en Amérique du Nord. Mais cette hypothèse ne s’est pas traduite par les faits.

Une question d'âge

En Afrique subsaharienne, les facteurs habituels d’augmentation du nombre des divorces, comme le plus grand accès à l’emploi pour les femmes et les revenus à la hausse qui en découlent, n’ont pas suivi la même courbe. La raison viendrait du fait que ces causes soient compensées par l’augmentation de l’âge lors du premier mariage. Les femmes se marient moins jeunes et divorcent moins.

« Dans les pays africains où les femmes s’engagent dans une relation lorsqu’elles sont plus matures, les mariages sont généralement plus stables », précise l’une des auteures de l’étude. Autre explication avancée : la hausse du niveau d’éducation des femmes dans la région, qui aurait aussi tendance à favoriser des unions plus solides.

L’étude réalisée au niveau national permet aussi de rendre compte des disparités selon les pays. C’est au Bénin, au Ghana et au Niger que le taux de divorce a le plus diminué ces vingt dernières années. Un taux de divorces qui reste stable néanmoins au Burkina Faso, au Cameroun ou encore au Kenya.