Afrique du Sud: le général Mgwebi nommé à la tête de la Monusco

Le général sud-africain Derrick Mbuyiselo Mgwebi nommé à la tête de la Monusco. Il a dirigé la mission de l'ONU au Burundi (ici sur la photo à Bujumbura le 27 May 2006).
© UN Photo/Mario Rizzolio

C'est un général sud-africain qui va reprendre le commandement des troupes de l'ONU en République Démocratique du Congo. Le général-major Derrick Mbuyiselo Mgwebi a été désigné cette semaine et remplace le général brésilien Carlos Alberto dos Santos Cruz. La Monusco forte de 20 000 a pour mission de protéger les populations civiles dans l'est de la RDC, et notamment de neutraliser les différents groupes armés présents dans la région.

Ce n'est pas un hasard si un Sud-Africain prend les commandes de la force de la Monusco. L'Afrique du Sud est membre de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), qui fournit les 3 000 hommes de la brigade d'intervention de l'ONU. Une brigade au mandat offensif. 

Le général-major Derrick Mbuyiselo Mgwebi est considéré comme un homme d'expérience.Les experts le présentent comme un des meilleurs officiers de l'armée sud-africaine avec plus de 35 ans d'expérience militaire.

Il est actuellement chef des opérations conjointes des Forces de défense sud-africaines. Et a dirigé la mission de l'ONU au Burundi entre 2004 et 2006. Il reprend le commandement de la force de la Monusco alors que celle-ci est de plus en plus désapprouvée.

En novembre dernier, Kinshasa a même réclamé son retrait progressif estimant qu'elle n'accomplit plus son mandat.