Bénin: un soldat abattu dans un camp militaire de Cotonou

Rue de Cotonou, la capitale économique du Bénin.
© Getty Images/Raido Valjamaa

Un soldat béninois a été abattu mercredi après-midi dans un camp militaire de Cotonou, la capitale économique du pays. Selon le ministre de la Défense, le drame s'est produit alors qu'il était sur le point de se faire arrêter pour répondre à une commission d'enquête interne. Un gendarme a également été blessé, selon le ministre, qui a demandé l'ouverture d'une enquête pour éclaircir les circonstances de l'accident.

Le soldat qui a perdu la vie était rentré depuis peu à Cotonou, après avoir servi à Abidjan au sein de l'ONUCI, la mission des Nations unies en Côte d'Ivoire. Ce mercredi, il devait être entendu par la gendarmerie, explique le ministre de la Défense du Bénin Théophile Yarou, dans le cadre d'une enquête interne suite à des manifestations auxquelles il avait pris part à Abidjan pour réclamer le versement d'une prime supplémentaire.

C'est au moment où les gendarmes ont voulu l'arrêter mercredi que les choses ont mal tourné, indique le ministre. « Ce soldat était en Côte d’Ivoire quand il y a eu cette "mutinerie", donc il devait simplement aller répondre devant la commission d’enquête, explique-t-il. Le soldat a certainement voulu se servir de l’arme de la sentinelle qui n’était pas très loin de son lieu d’arrestation, et c’est certainement la sentinelle qui a ouvert le feu, le tuant et blessant le gendarme qui était juste derrière lui. »

Le chef d'état-major de l'armée béninoise, qui était sur place au moment des faits, a été chargé d'ouvrir au plus vite une commission d'enquête pour confirmer l'origine exacte des tirs et préciser les circonstances de l'accident.