Maurice: disparition d'un navire transportant des déchets toxiques

Selon les autorités portuaires de Maurice, l’Horizon Trader a fait escale début décembre à Port-Louis, la capitale de l'île.
© Simisa/Wikipédia

Le mystère plane autour du navire qu'une ONG américaine soupçonne d'avoir vidé sa cargaison toxique, voire radioactive, dans l'océan Indien. Des informations contradictoires sur l’Horizon Trader, un navire battant pavillon américain, circulent dans les journaux mauriciens et indiens.

Selon les autorités portuaires de Maurice, l’Horizon Trader a fait escale début décembre à Port-Louis. Battant pavillon américain, ce porte-conteneur, hors service après 42 ans, faisait son dernier voyage pour être démantelé en Inde. Il était tiré par le remorqueur Miss Gaunt.

L’Horizon Trader contient de l'amiante et probablement d'autres substances toxiques, ce qui explique l'intérêt que lui porte l’ONG américaine, Basel Action Network, qui combat l'exportation de déchets toxiques. L'ONG avait exigé de la société américaine Matson, propriétaire du navire, que l’Horizon Trader soit démonté au Texas. Mais contre toute attente, le navire a mis le cap, le mois dernier, sur le chantier d'Alang, en Inde.

Soupçons

Entre-temps, selon le quotidien indien, The Hindu, le bâtiment aurait disparu des écrans radars. D'où les soupçons de déversement de produits toxiques.

Pour l'heure, aucune autorité locale ne s'est prononcée ouvertement sur ces soupçons. Interrogée, la commission de l'océan Indien dit rechercher des informations sur le navire qui aux dernières nouvelles est bel et bien arrivé à Alang.