Sénégal: malgré la loi, les sacs plastiques font de la résistance

Souvent abandonnés dans la nature, les sacs plastiques sont un fléau pour l'environnement.
© AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Ils sont au sol, dans le ciel et dans l'eau. Bref ils sont partout. Au Sénégal, les sacs plastiques font partie du paysage et nuisent à l'environnement depuis trop longtemps. Depuis le 4 janvier, une loi limitant l'usage des plus utilisés d'entre eux est entrée en vigueur. Mais à Dakar, le changement ne saute pas encore aux yeux.

Au marché de Ouakam, à Dakar, ils sont toujours là, noirs, jaunes ou blancs. Malgré la loi, les « mbouss », ces petits sacs plastiques si utiles quand on transporte quelques œufs ou quelques condiments font de la résistance. Le jeune boutiquier Abdoulaye Seye continue d'en distribuer, mais leur prix a augmenté, affirme-t-il : « C'est très cher. Parfois c'est même rare d'en trouver au marché. »

La situation est pour le moment floue. La population réclame des alternatives toujours inexistantes. Par ailleurs, si la loi est bien entrée en vigueur, les décrets censés l'appliquer et l'adapter tardent à être adoptés et rendus publics.

Madame Diallo fait ses courses. Elle est en faveur de la loi, mais comme tout le monde elle continue à prendre les sacs plastiques qu'on lui donne en attendant la suite. « Si la distribution de sacs en papier est généralisée, on va venir sans sac, sinon on va se faire un sac et chaque fois venir avec son sac », explique-t-elle.

Journal sur les genoux et béquille posée à côté de sa chaise, Moussa Wade a une vue imprenable sur l'activité du marché de Ouakam et sur un sachet noir coincé dans les fils électriques. Il critique le manque de sensibilisation et pointe du doigt la responsabilité des industriels. « Qu'est-ce qui les empêche de faire des sacs en papier ? Les industriels peuvent bien se faire imposer ça, depuis le temps qu'ils se font de l'argent. » Dans sa jeunesse raconte-t-il les femmes mettaient leurs achats dans des calebasses ou des bols. Une solution aussi simple que les cabas recyclables désormais proposés aux caisses d'une grande chaîne de supermarchés.