Afrique du Sud: Jacob Zuma a-t-il reçu de l’argent du Libyen Kadhafi?

Mouammar Kadhafi (d) reçoit dans sa tente des membres de la délégation de l'Union africaine. A ses côtés sur la photo, le président sud-africain Jacob Zuma (g) et congolais Denis Sassou Nguesso (2e à g).
© REUTERS

Le président sud-africain est accusé d’avoir reçu de l’argent de l’ancien leader libyen, Mouammar Kadhafi, selon des révélations du Mail and Guardian. Le principal quotidien du pays cite des communications internes au département d’Etat américain déclassifiées il y a dix jours.

Début 2011, Hillary Clinton, chef de la diplomatie américaine, reçoit une série d’emails concernant le président sud-africain et ses liens avec la Libye. A l’époque, le leader libyen Mouammar Kadhafi fait face à une rébellion dans l’est du pays et le président sud-africain tente une médiation entre les deux parties.

Les emails envoyés à Hillary Clinton par ses conseillers dressent un portrait peu flatteur du président Jacob Zuma. Celui-ci aurait secrètement reçu de l’argent de Mouammar Kadhafi influençant son soutien pour ce dernier lors de la médiation de l’Union africaine.

Des rumeurs malveillantes pour Pretoria

Mais les emails de la diplomatie américaine font également état des inquiétudes du président sud-africain. Jacob Zuma - déjà accusé de corruption à l’époque - craignait un mouvement de protestation contre son gouvernement et s’inquiétait qu’un renversement de Kadhafi puisse donner des idées aux Sud-Africains.

Toutes ces informations ne restent évidemment que des spéculations de la diplomatie américaine. Aucune preuve n’est apportée. D’ailleurs ce vendredi matin, Pretoria a rejeté ces informations, les qualifiant de rumeurs irresponsables et malveillantes.