Congo-Brazzaville: Paul-Marie Mpouélé lance le Parti des républicains

Selon Paul-Marie Mpuélé, le président Denis Sassou-Nguesso (ici lors du vote sur le changement de Constitution en octobre 2015) briguera un nouveau mandat en mars.
© REUTERS/Roch Baku

Leader du mouvement «Sauvons le Congo» et coordonnateur du Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (FROCAD) jusqu'à sa démission survenue en octobre dernier, Paul-Marie Mpouelé vient de transformer son association dénommée Rassemblement des jeunes républicains en parti politique. Le Parti des républicains se réclame de l'opposition. M. Mpouelé entend soutenir le candidat de l'opposition à la présidentielle du 20 mars. En face, il est convaincu que Denis Sassou Nguesso briguera un nouveau mandat.  

« Aujourd’hui le rassemblement des Jeunes Patriotes se transforme en Parti des Républicains. Et bien entendu, c’est un parti qui a son ancrage dans l’opposition » explique à RFI, Paul-Marie Mpouélé. Une précision apportée lors du congrès constitutif de sa formation politique, baptisé Parti des Républicains, pour éviter l’amalgame.

Pourtant le leader du nouveau parti n’assiste pas personnellement à la convention des opposants, réunie ce week-end, qui va se prononcer, sauf changement de programme ce dimanche, sur la présidentielle du 20 mars prochain.

Paul-Marie Mpouélé estime que la majorité ne présentera pas un autre candidat, en dehors du président sortant, lors du scrutin présidentiel. « Je ne crois pas que Monsieur Denis Sassou Nguesso ait fait tout le travail qu’il a fait… Qu’il ait fait tout ce travail là pour faire cadeau à un citoyen lambda ! Je pense que dans son chronogramme, eh bien il faut aller à la conservation du pouvoir ! Donc je ne serais pas du tout surpris de voir que le président actuel brigue un troisième mandat. Enfin… Un premier mandat de sa nouvelle république ».