Republier
Tunisie

Tunisie: l'ex-patron de Nidaa Tounes lance son mouvement politique

Mohsen Marzouk, en meeting à Tunis le 10 janvier 2016, quelques jours après l'annonce de la création d'un nouveau mouvement politique avec d'anciennes figures du parti au pouvoir Nidaa Tounes.
© REUTERS/Zoubeir Souissi

Quelque 1 700 militants se sont rassemblés ce dimanche 10 janvier au Palais des Congrès de Tunis pour saluer Mohsen Marzouk. L'ancien secrétaire général de Nidaa Tounes a lancé son mouvement qui devrait déboucher sur la création d'un parti politique, alors que le parti au pouvoir tenait son Congrès ce week-end. Reportage.

Dans la foule se trouve Karim Chaker. S'il est venu ce dimanche matin, c'est par déception. Il avait voté Nidaa Tounes pour s'opposer aux islamistes d'Ennahda. Aujourd'hui il déchante.

« Nidaa Tounes qui était supposé nous donner un choix, qui était supposé ne pas devenir allié à Ennahdha est devenu allié à Ennahdha hier, déplore-t-il. On est en train de tendre vers le parti unique ». Le militant fait allusion au discours de Mohammed Ghannouchi, le président d'Ennahdha, ce samedi au Congrès de Nidaa Tounes.

→ Lire aussi : Tunisie: vaste remaniement sur fond de scission de Nidaa Tounes

Mohsen Marzouk promet que sa nouvelle formation refusera toute collusion contre nature. « Nous représentons un courant moderniste, laïcisant, pas laïque, a déclaré l'ex-cadre de Nidaa Tounes. Cette histoire d'alliance aveugle entre Nidaa Tounes et Ennahdha est une grave menace à la démocratie en Tunisie. Notre objectif, c'est de les battre aux élections ».

Abderraouf el-May fait partie des 17 députés qui ont quitté Nidaa Tounes. Il était à la tribune avec Mohsen Marzouk, mais tient à garder une certaine liberté. « Est-ce que ça va aboutir sur un parti ? Est-ce que ça va aboutir sur un mouvement dans lequel d'autres partis peuvent venir se joindre éventuellement ? Tout est ouvert », avance-t-il.

Avec cette scission, Nidaa Tounes va se retrouver avec le même nombre d'élus qu'Ennahdha. D'autres démissions pourraient survenir cette semaine.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.