RCA: la RDC réagit au retrait de son contingent de la Minusca

Un soldat congolais de la Minusca monte la garde pendant la rencontre entre l'équipe dirigeante de la mission onusienne et les autorités locales.
© RFI / Laurent Correau

L'ONU a décidé de retirer le contingent de casques bleus congolais opérant au sein de sa mission en Centrafrique. Un contingent jugé « pas assez performant » et dont certains membres sont accusés de viols ou d'exactions. Jeanine Mabunda a été nommée il y a 18 mois représentante du président Kabila en matière de violences sexuelles pour tenter de mettre fin à la pratique du viol dans le pays. Si la RDC doit et va prendre toutes ses responsabilités pour lutter contre les violences sexuelles affirme-t-elle, elle souligne que le petit nombre de soldats suspectés ne doit pas ternir l'image de tout un contingent.

Il y a un contingent congolais qui est composé de 925 militaires soit 10% de la force de la Minusca.
Jeanine Mabunda
12-01-2016 - Par Sonia Rolley