Plus d’un Sénégalais sur deux s’estime pauvre

Même si la pauvreté est plus marquée dans les campagnes, Dakar n'est pas épargnée par la précarité, comme ici dans cité Baraka.
© RFI/ Carine Frenk

En novembre dernier, la publication d’un rapport du FMI classant le Sénégal parmi les 25 pays les plus pauvres de la planète avait froissé les autorités. Le président Macky Sall avait déclaré : « Dire que l’on est parmi les 25 pays les plus pauvres du monde, c’est absurde ». L’Agence nationale de la statistique et de la démographie appuyée par la Banque mondiale vient de publier un rapport préliminaire intitulé « A l’écoute du Sénégal de 2014 ». Un rapport subjectif car établi sur la perception de la population.

Durant trois mois, entre novembre 2014 et janvier 2015, les agents de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) ont parcouru l’ensemble du pays.

Ce rapport permet ainsi de comprendre les différences de niveau de vie entre les villes et le milieu rural. Si plus de 56% des ménages interrogés s’estiment pauvres à l’échelle nationale, la pauvreté est ainsi plus marquée dans les campagnes où 69% des ménages s’estiment pauvres. Ce taux est de 38% à Dakar.

Insécurité alimentaire

Second constat : près de 45% des ménages s’estiment en insécurité alimentaire. Plus d’un foyer sur deux en brousse, une famille sur trois dans la capitale. Effet direct de l’exode rural, la concentration des richesses et donc des dépenses se fait en ville.

[Reportage] Le Sénégal parmi les 25 pays les plus pauvres de la planète

En milieu rural, 70% du budget est consacré à l’alimentation, 40% en ville. En moyenne, il faut dépenser plus de 59 000 francs CFA (89 euros) par personne chaque mois à Dakar contre 15 000 francs CFA (environ 23 euros) en campagne. Alors que les autorités mettent l’accent sur le développement, ce rapport, très bien documenté, sera sans aucun doute au cœur des futurs débats politiques.


■ Baisse du prix de l'essence

Le Conseil des ministres a annoncé que les prix des produits pétroliers vont baisser ce samedi au Sénégal. La baisse sera notamment de 40 francs CFA par litre d'essence et de 50 francs CFA par litre de gasoil.