[En images] Récit des attaques terroristes à Ouagadougou

Caché derrière un mur, un soldat burkinabè inspecte les environs de l'hôtel attaqué par un commando jihadiste le vendredi 15 janvier à Ouagadougou.
© REUTERS/Stringer

Explosions, coups de feu, exécutions… Au moins 29 personnes de 18 nationalités différentes ont été tuées lors de l'attaque jihadiste dans le centre-ville de Ouagadougou, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 janvier, selon un dernier bilan officiel. La fin de l'assaut des forces de sécurité burkinabè et françaises a été annoncée en fin de matinée, après une douzaine d'heures d'opérations. Mais des interventions de ratissage ont été menées samedi après-midi dans la capitale burkinabè. Selon des informations RFI, le commando terroriste était composé d'une quinzaine d'hommes. Ce qui voudrait dire que bon nombre d'entre eux n'ont pas été retrouvés.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.