[En images] Récit des attaques terroristes à Ouagadougou

Caché derrière un mur, un soldat burkinabè inspecte les environs de l'hôtel attaqué par un commando jihadiste le vendredi 15 janvier à Ouagadougou.
© REUTERS/Stringer

Explosions, coups de feu, exécutions… Au moins 29 personnes de 18 nationalités différentes ont été tuées lors de l'attaque jihadiste dans le centre-ville de Ouagadougou, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 janvier, selon un dernier bilan officiel. La fin de l'assaut des forces de sécurité burkinabè et françaises a été annoncée en fin de matinée, après une douzaine d'heures d'opérations. Mais des interventions de ratissage ont été menées samedi après-midi dans la capitale burkinabè. Selon des informations RFI, le commando terroriste était composé d'une quinzaine d'hommes. Ce qui voudrait dire que bon nombre d'entre eux n'ont pas été retrouvés.