Mali: l’opposition n’est pas convaincue par le remaniement ministériel

Le Premier ministre malien, Modibo Keïta, lors d'une allocution devant le Parlement, le 8 juin 2015.
© AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

Au Mali, le principal parti d'opposition, l’Union pour la République et la démocratie (URD), critique le récent remaniement du gouvernement. Ce parti estime que ce changement de gouvernement ne donne pas une vision claire concernant les engagements faits en matière de réconciliation et de renforcement de la sécurité, principes entérinés lors de l'accord signé à Alger le 20 juin 2015.

Ce remaniement à notre avis aurait dû donner le ton de la réconciliation et le ton du renforcement de la sécurité. Vous prenez l’architecture gouvernementale, nous avons vu tout simplement que le département chargé de l’Agriculture qui a été éclatée en deux, nous avons vu que le ministère de l’Enseignement supérieur et la recherche scientifique a été éclaté en deux. Par rapport à l’actualité, par rapport à la situation actuelle du pays, ça ne nous permet pas d’avoir une lecture claire de ce que les plus hautes autorités du pays veulent aujourd’hui pour le pays. Aujourd’hui, nous attendons comme je l’ai dit une réconciliation, au renforcement de la sécurité, à la stabilisation.
Maître Demba Traoré
18-01-2016 - Par Bineta Diagne