Madagascar: un gendarme tué lors d’affrontements avec des dahalos

Les dahalos sont des voleurs de zébus, bovidé domestique descendant d'une sous-espèce indienne de l'aurochs.
© AFP PHOTO / ANDREEA CAMPEANU

Vendredi dernier, la gendarmerie a déploré la première victime de l'année 2016 tuée par des dahalos, des voleurs de zébus. Des affrontements entre la gendarmerie et les dahalos auraient lieu presque tous les jours dans le sud de Madagascar. Dimanche encore, un affrontement entre une soixantaine de dahalos et l'hélicoptère de la gendarmerie s'est soldé par plusieurs blessés dans le rang des voleurs de zébus, mais aucun corps n'a été retrouvé pour l'instant.

Presque tous les gendarmes de la commune de Bekirobo, dans le sud de Madagascar, étaient aux funérailles de leur collègue, tué vendredi dernier lors d'un affrontement avec des dahalos, les voleurs de zébus. Il n'y avait donc que deux gendarmes au poste, lorsqu’une soixantaine de daholos auraient procédé au vol de près de 280 zébus et encerclé le village.

Craignant de subir l'attaque de la caserne, les gendarmes ont fait venir l'hélicoptère, stationné à un quart d'heure de Bekirobo, pour les secourir. Les dahalos se seraient alors repliés dans la forêt, auraient abandonné le troupeau et attaqué l'hélicoptère via des fusils de chasse. Les gendarmes auraient répliqué et blessé plusieurs dahalos.

Des recherches sont encore en cours pour retrouver des corps. Selon le commandant Andrianarisoana Herilalatiana, en charge de la communication de la gendarmerie nationale, l'hélicoptère a une mission de secours et de reconnaissance, mais dès que les dahalos l'aperçoivent, un échange de tir se produit presque systématiquement.