Bénin: la jeunesse veut peser lors de l’élection présidentielle

Au Bénin, les électeurs cherchent leur nom sur la liste affichée près de chaque bureau de vote pour les élections législatives, ici à Cotonou le 26 avril 2015.
© RFI/G.T.

Au Bénin, la campagne présidentielle semble avoir déjà commencé. Pourtant, la Cour constitutionnelle donnera lundi 25 janvier la liste des candidatures validées pour l’élection du 28 janvier. Parmi elles, les Jeunes leaders du Bénin, un mouvement apolitique, porte-parole de la jeunesse.

A l'université d'Abomey-Calavi, une séance de questions-réponses s’est tenue entre une centaine d'étudiants et les représentants des Jeunes leaders du Bénin vendredi 22 janvier.

Les représentants du mouvement béninois apolitique ont présenté leur livre, Questions des jeunes aux présidentiables, qui liste des interrogations concrètes sur l'économie, l'éducation, l'énergie.

« En tant que jeunes, nous attendons à ce que la campagne commence, que les candidats viennent et qu’ils ne nous fassent pas juste des promesses. Qu’on nous dise de façon concrète les mécanismes dans lesquels ils entendent créer des emplois, a commenté Léonce, 30 ans, journaliste et co-auteur du livre. Et c’est sur la base de cela que nous devons voter. Nous saurons quel candidat propose une solution plus adaptée à nos réalités. »

« Impacter la conscience des jeunes »

Publié avec l'appui d'une fondation allemande, l’ouvrage est distribué gratuitement. « Cet ouvrage pourra impacter la conscience des jeunes. Nous voulons quelqu’un qui pourra être à la hauteur de ce pays », a estimé Jacques, 20 ans, étudiant en troisième année de linguistique.

D'autres rencontres sont prévues à Cotonou, Porto-Novo et Parakou. Mais aucune date n’a été communiquée. Pour cause, les Jeunes leaders ne donnent pas d'argent, et en période électorale, il est difficile de mobiliser sans contrepartie.