Caylah, une jeune slameuse engagée qui fait le buzz à Madagascar

Capture d'écran de la vidéo de Caylah, jeune slameuse malgache, visionnée plus de 70000 fois sur Internet.
© Capture d'écran / Vimeo / Caylah

Sa vidéo fait le buzz. Caylah, une talentueuse jeune slameuse malgache a rencontré un succès immédiat sur Internet. Postée le 9 janvier, la vidéo de son clip « Madagascar » a déjà été visionnée plus de 70 000 fois. Des chiffres rares à Madagascar, où seulement 4 % de la population a accès à Internet. Son texte engagé en malgache et en français, a su séduire car elle ose dénoncer, avec talent, les problèmes de la Grande île. Dire tout haut ce que peu de monde pense tout bas. Rencontre.

Dans la crasse, les ordures, la pauvreté. Le clip montre Caylah traverser la foule sous la pluie et débiter sa réalité du pays avec un débit implacable (voir la vidéo ci-dessous).

« C'était plus un cri du coeur pour moi, explique la jeune artiste. En fait, les gens ont cette image de Madagascar : île paradisiaque, touristique, où tout est beau, mais je me dis Madagascar, en vrai, c'est pas ça. Madagascar souffre ! »

Son texte, elle l’a écrit il y a quatre ans mais il reste cruellement d’actualité. Elle y dénonce tous les maux de la Grande île : politiques, sociaux, ou économiques.

« Le message c'est que la situation politique à Madagascar n'évolue pas. Les gens, ils sont encore dans la misère. Mais dans le texte on peut dire que j'attaque tout le monde. C'est pour faire un peu changer la mentalité des gens et éveiller les consciences des gens. »

Et cela fonctionne. Avec les sous-titres, la vidéo fait le tour du monde. En dix jours, elle a été visionnée plus de 70 000 fois sur Internet.