Burkina Faso: arrestation du président de l'ancien parti au pouvoir

Eddie Komboïgo, le 10 mai 2015 lors du congrès du CDP.
© AFP PHOTO / AHMED OUOBA

Soupçonné d’avoir participé au coup d’Etat de septembre dernier, Eddie Komboigo, président de l'ancien parti dirigeant, qui avait quitté le pays, est rentré vendredi à Ouagadougou et a été aussitôt arrêté par la gendarmerie samedi.

Parti répondre à une convocation au lendemain de son retour à Ouagadougou après plusieurs mois d’absence, Eddie Komboigo a été immédiatement gardé dans les locaux de la gendarmerie. Selon un responsable du parti, il sera auditionné avant d’être présenté à un juge d’instruction. Et c’est ce lundi que ses proches et camarades de parti pourront lui rendre visite.

Le président de l’ancien parti au pouvoir fait partie des personnes recherchées dans le cadre de l’enquête sur le coup d'Etat de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Dans son rapport, la commission d’enquête sur le putsch révèle, après ses investigations et auditions de témoins, qu’il aurait participé au coup d’Etat.

Il avait pris la tête du parti après l’insurrection populaire et la chute de l’ancien président Blaise Compaoré.

Sa candidature avait été invalidée pour la présidentielle et les législatives de novembre dernier par le Conseil constitutionnel, suite à l’application du nouveau code électoral. Un code qui exclut tous ceux qui ont participé activement au projet de modification de la Constitution ayant conduit à l’insurrection populaire.