Republier
Rwanda EI Syrie

Rwanda: mort d'un imam soupçonné de terrorisme en lien avec l'EI

La police rwandaise assure avoir «détecté la formation de réseaux terroristes» au Rwanda, grâce à des renseignements fournis par la population (photo d'illustration).
© REUTERS/Maxim Shemetov

Un imam rwandais, soupçonné « d'implication dans des activités terroristes » en lien avec le groupe Etat islamique en Syrie, a été abattu par les forces de l'ordre, samedi 23 janvier, alors qu'il tentait de s'échapper après avoir été arrêté, a annoncé la police rwandaise le lundi 25 janvier.

Selon un communiqué de la police rwandaise, Muhammad Mugemangango, imam adjoint de la mosquée de Kimironko, à Kigali, avait été placé en garde à vue, accusé « d'orienter les jeunes vers le jihad et de les recruter » pour qu'ils rejoignent les rangs de l'organisation de l'Etat islamique en Syrie.

Toujours selon le communiqué, samedi soir, au retour d'une perquisition à son domicile où il avait accompagné les forces de l'ordre, l'imam a « sauté du véhicule, essuyant immédiatement des tirs » de la police qui l'ont tué le coup.

« Réseaux terroristes »

La police rwandaise assure avoir « détecté la formation de réseaux terroristes » au Rwanda, grâce à des renseignements fournis par la population. Le porte-parole de la police rwandaise a toutefois précisé que c'était la première affaire de recrutement présumé dans le pays et ne « pas avoir connaissance de cas confirmé de Rwandais s'étant rendus » en Syrie.

Certains, au sein de la réputé très paisible communauté musulmane - qui ne représente que 2% de la population - sont dit surpris de ces accusations contre l'imam aujourd'hui décédé. « C'était quelqu'un de cultivé et de normal », témoigne l'un de ses amis.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.