Sénégal: le député d'opposition Oumar Sarr remis en liberté provisoire

Oumar Sarr (D), aux côtés d'un autre député sénégalais, Modou Diagne Fada.
© AFP PHOTO / SEYLLOU

Oumar Sarr est libre depuis mardi soir, placé en liberté provisoire. Cadre du PDS, le parti d'Abdoulaye Wade, il a signé fin décembre le premier communiqué du parti suite à l'affaire Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial. Une déclaration virulente à l'encontre du président Macky Sall qui a entraîné son arrestation puis son placement en détention. Oumar Sarr est accusé de faux, usage de faux et diffusion de fausses nouvelles. Ambiance à sa sortie de prison.

Militants, proches et médias sont venus en nombre devant la porte de la prison du Cap Manuel. La liberté provisoire accordée n'est pas synonyme de silence pour Oumar Sarr.

Le coordinateur du PDS, marqué par ses cinq semaines derrière les barreaux, s'est immédiatement exprimé. « Je suis sorti comme je suis rentré, a-t-il déclaré. Je remercie toutes les personnes, toutes les organisations, tous les parents qui se sont mobilisés pour que le droit soit dit et que je puisse sortir très rapidement de la prison. »

Oumar Sarr veut continuer la bataille

Dans ses premières déclarations, Oumar Sarr a également lancé des piques à son adversaire politique, le président Macky Sall. « J’ai été injustement incarcéré. Je continue la lutte que nous avions engagée avec notre parti et tous les autres partis qui luttent contre le régime de Macky Sall », a-t-il affirmé.

Perçu par de nombreux observateurs, notamment Amnesty International, comme une bonne nouvelle et le premier acte de Macky Sall pour apaiser les tensions politiques, la libération d'Oumar Sarr ne signe visiblement pas la fin des joutes entre le PDS et le pouvoir.