Un vaste gisement de gaz découvert au large du Sénégal

Le gisement de gaz découvert au lrage du Sénégal serait le deuxième de la côte ouest-africaine.
© capt. écran youtube

Le Sénégal se découvre des richesses importantes en gaz. Un important gisement vient en effet d'être découvert au large des côtes nord, dans la zone de Saint-Louis à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie. Aucun calendrier d'exploitation n'a pour le moment été annoncée.

450 milliards de mètres cubes. Ce gisement serait le deuxième plus important sur la façade atlantique Maroc-Angola. Pour faire cette découverte, les ingénieurs ont utilisé un navire de forage. Dans l'océan, avec 2700 mètres de profondeur d'eau, les foreuses ont dû percer encore 2300 mètres de croûte terreste pour aboutir à la poche de gaz.

« Je n'en dors plus la nuit », a confié le ministre de l'Energie du Sénégal, Thierno Alassae Sall, au micro de nos confrères de la télévision nationale, la RTS. Il se prend à imaginer un futur meilleur pour le Sénégal.

Reçu par le chef de l'Etat Macky Sall, Andrew Inglis, le PDG de l'entreprise Kosmos, qui détient les droits de recherches, a expliqué : « Le puits confirme la présence d'une ressource gazière de classe mondiale qui s'étend à la fois au Sénégal et à la Mauritanie. »

Cette découverte est en tout cas annoncée au moment où Macky Sall souhaite consacrer un article de la Constitution aux matières premières. Dans le projet de révision, article 25, il est indiqué : « Les ressources naturelles appartiennent au peuple. Elles sont utilisées pour l'amélioration de ses conditions de vie. »