Présidentielle au Congo-Brazzaville: la liste des candidats s’allonge

Les leaders de l'opposition congolaise lors de la cérémonie en hommage aux victimes de la répression de la marche du 20 octobre, à Brazzaville, le 30 octobre 2015.
© REUTERS/Roch Bouka

Au Congo-Brazzaville, la liste des candidats à la présidentielle du 20 mars commence à s'allonger. Après l'indépendant Joseph Kignoumbi Kia Mboungou et l'investiture du président sortant Denis Sassou-Nguesso par son parti, l'ancien ministre André Okombi Salissa et Anguios Nganguia Engambé, candidat malheureux en 2009, viennent d'annoncer qu'ils se lançaient dans la course. Bien d'autres candidatures des deux principales plateformes de l'opposition sont attendues.

André Okombi Salissa, ministre de façon ininterrompue dans tous les gouvernements du Congo entre 1997 et 2012, passé à l'opposition depuis lors, a annoncé sa candidature devant quelques centaines de militants de l'Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), qui l'ont applaudi pendant longtemps.

« Je vis actuellement le Congo comme une passion. C'est le Congo, son devenir, son destin qui sont à l'origine de mon engagement politique. Mesdames et messieurs, je vous annonce ma candidature à l'élection présidentielle », a déclaré Okombi Salissa.

A en croire les responsables des deux plateformes de l'opposition, bien d'autres candidatures vont s'ajouter. C'est la meilleure stratégie qui a été arrêtée pour mieux affronter l'élection et tenter de faire échec au candidat du pouvoir, qui ne sera autre que le président Denis Sassou-Nguesso, désigné par tous les partis et associations de la majorité.

De son côté, Anguios Nganguia Engambé, inspecteur des douanes, la cinquantaine révolue, a été investi par sa formation, le Parti pour l'action de la République (PAR), au terme des primaires. Il affirme qu'aucune élection n'est perdue d'avance. « Tous les candidats au moment de l'élection, le 20 mars, sont tous égaux », a-t-il souligné.

Si Okombi Salissa est candidat pour la toute première fois, Anguios Nganguia Engambé l'a déjà été en 2009.