RFI et l'Unesco collaborent pour raconter l'Histoire africaine

Historien congolais, Elikia M'bokolo est le présentateur de l'émission «Mémoire d'un continent ».
© RFI/Pierre René-Worms

RFI et l'Unesco produiront ensemble 52 émissions sur l'histoire africaine. Elles seront diffusées tous les dimanches à partir de ce dimanche 7 février dans le cadre de l'émission Mémoire d'un continent présentée par l'historien Elikia M'Bokolo. Puisant leur matériau dans les huit volumes de L'Histoire générale de l'Afrique publiés sous l'égide de l'Unesco, ces émissions historiques proposent de faire entendre au plus grand nombre les étapes majeures du devenir africain, en partant de la préhistoire.

Publication phare de l’Unesco répartie en 8 volumes, L’Histoire générale de l’Afrique aura désormais sa version radiophonique. RFI et l’Unesco ont, en effet, décidé d’unir leurs forces et leurs talents pour présenter en 52 chapitres sonores les aspects essentiels de cette histoire plurimillénaire revisitée par les spécialistes de l'Unesco. Ces émissions seront accueillies dans Mémoire d’un continent, diffusée chaque dimanche à 15h10 TU sur l'antenne « monde » de RFI, et à 1h10, 12h10 et 19h10 TU sur l'antenne « Afrique ». Un accord de partenariat à cet effet a été signé en janvier entre les deux organisations.

Présentée par l'historien Elikia M'Bokolo, la première de cette Mémoire d’un continent est programmée pour le 7 février. Le choix de la date du lancement de l’émission n’est évidemment pas innocent. Le 7 février correspond cette année au trentième anniversaire de la disparition du grand historien sénégalais Cheikh Anta Diop qui fut, de 1971 jusqu’à sa mort en 1986, – autre coïncidence -, membre influent du Comité scientifique international de l'Unesco chargé de rédiger l’Histoire générale de l’Afrique.

Aux manettes de l’émission, un autre membre du même comité, l’historien congolais Elikia M’Bokolo, chargé, lui, au sein de l'Unesco de l'exploitation pédagogoique des volumes de l'Histoire générale de l'Afrique. Le journaliste, historien qui est aussi le présentateur emblématique de Mémoire d'un continent sur la radio mondiale, propose d’articuler ses thématiques historiques suivant un ordre chronologique, tout en ponctuant les émissions de chroniques consacrées à des historiens africains de renom (Josef Ki-Zerbo, Cheikh Anta Diop, Djibril Tamsir Niane, Mamadou Diouf…) et à leurs méthodes de travail. « L’Afrique et les origines de l’humanité, les empires africains, la traite, les diasporas africaines, ce sont quelques-unes des thématiques qui seront abordées au fil des émissions », précise le Elikia M'Bokolo.

« Le projet est né au sein des services de l’Unesco, explique pour sa part Christophe Champin, adjoint de la directrice de RFI pour les Nouveaux Médias, qui a suivi de près les négociations entre les deux entités. L’Unesco cherchait un partenaire susceptible de l’aider à vulgariser les savoirs historiques sur l’Afrique rassemblés depuis le lancement en 1964 du chantier « Histoire générale de l’Afrique » et pour lequel 350 spécialistes ont été mobilisés. Le choix de RFI s’est imposé tout naturellement compte tenu de la spécialisation africaniste de notre radio. »

Pour mémoire, les auditeurs auront le choix d'écouter les émissions à l'antenne ou les écouter à tout moment sur le site de RFI. Elles seront disponibles également sur les offres numériques RFI Afrique et RFI Savoirs, déclinées dans les différentes langues de la radio mondiale, notamment dans les langues parlées en Afrique. Bientôt, des vidéos du making-of de l’émission seront disponibles sur le site, pour mettre les auditeurs en appétit.

A vos postes, fidèles auditeurs, amoureux de l’Histoire et de l’Afrique !


Les émissions suivent la chronologie de l’Histoire du continent et s’articulent autour de thématiques mensuelles :

- Février 2016 : « L’Histoire générale de l’Afrique : pourquoi, comment ? »
- Mars 2016 : « L’Afrique et les origines de l’humanité : Quelles méthodes ? Quelles connaissances ? »
- Avril 2016 : « L’Afrique ancienne, jusqu’au VIIe siècle : débats et combats »
- Mai 2016 : « L’Afrique du VIIe au XIe siècle : cinq siècles formateurs »
- Juin 2016 : « L’Afrique du XIIe au XVIe siècle : de la prépondérance africaine au tournant de l’histoire mondiale »
- Juillet 2016 : « L’Afrique dans le nouveau système géo-économique mondial (XVIe-XVIIIe siècle) : les traites négrières et le pari de l’autonomie africaine »
- Août 2016 : « Autour de « L’Histoire générale de l’Afrique » : les études et documents, les compagnons, les héritiers. »
- Septembre 2016 : « L’Afrique au XIXe siècle »
- Octobre 2016 : « L’Afrique face au défi colonial, 1880-1935 »
- Novembre 2016 : « L’Afrique indépendante, de la guerre d’Éthiopie aux stratégies d’unification »
- Décembre 2016 : « L’Utilisation Pédagogique de « L’Histoire générale de l’Afrique », pourquoi, comment ? »
- Janvier 2017 : « L’Afrique et les diasporas africaines »
- Février 2017 : « Construire l’Afrique de demain : quels apports de « L’Histoire générale de l’Afrique » ? »