Ghislaine Dupont et Claude Verlon: vers la levée du secret défense

Claude Verlon et Ghislaine Dupont.
© RFI

Du nouveau dans le dossier de l'assassinat de nos deux collègues, Ghislaine Dupont et Claude Verlon tués à Kidal dans le nord du Mali, le 2 novembre 2013. C'est officiel, la commission consultative du secret national a rendu un avis favorable à la déclassification d'une partie des documents concernant l'affaire et transmis par le ministère de la Défense en décembre dernier. Des documents qui devraient donc être transmis à la justice.

Au total, l'avis favorable de la commission consultative du secret de la défense nationale liste près d'une centaine de documents ou extraits de documents déclassifiables. Ce sont surtout des télégrammes de la DGSE, mais aussi des notes ou des fiches de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD).

Il s'agit d'une partie du lot de documents transmis par le ministère de la Défense le 22 décembre dernier, soit sept mois après que les juges Le Vert, Teissier et Trévidic, en charge du dossier à l'époque, aient formellement demandé cette déclassification. Le temps - expliquait-on il y a quelques mois au ministère de la Défense - d'identifier et de rassembler ces documents.

Que contiennent ces documents ?

L'avis de la commission ne dit pas ce que contiennent ces documents. On ignore également la proportion de documents déclassifiables et de documents qui resteront secret-défense dans le paquet envoyé par le ministère.

Quoi qu'il en soit, si l'avis des cinq membres de la commission est consultatif, le ministre Jean-Yves Le Drian avait assuré fin décembre qu'il s'y conformerait. Les documents déclassifiés devraient donc rapidement arriver sur le bureau du juge d'instruction, être automatiquement versé au dossier et donc être accessibles aux avocats des familles de Claude Verlon et Ghislaine Dupont.

Pour l'avocate de la famille Verlon, il était temps. « Enfin ! », souffle Me Cathy Richard.

J'espère sincèrement que la suite de la procédure ira beaucoup plus vite pour qu'enfin les juges d'instruction puissent avoir accès à ces procédures. J'espère beaucoup d'informations de ces documents.
Cathy Richard
05-02-2016 - Par Pierre Pinto

► A (RE)LIRE : Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux ans après