Sénégal: Coumba Gawlo chante pour lutter contre l'excision

La chanteuse sénégalaise Coumba Gawlo, ici lors d'un concert au Stade de France.
© RFI/Edmon Sadaka

Les artistes mobilisés contre l'excision. A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre l'excision ce 6 février, la chanteuse sénégalaise Coumba Gawlo sort un nouveau single intitulé « Dakal excision » (« Cesser l'excision »). Accompagnée par d'autres musiciens sénégalais, guinéen et gambien, elle participe à sa manière à la lutte contre les mutilations génitales féminines.

Nous invitons vraiment toutes les populations de la manière la plus humble à se joindre à nous pour éradiquer l’excision. L’excision est un problème de tradition, de culture. Et demander à une personne d’abandonner sa culture est quand même quelque chose de très difficile.
Un message à faire passer en douceur
05-02-2016 - Par Charlotte Idrac

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.