Niger: le président Issoufou en campagne dans la région de Tillabery

Des étudiants passent devant les affiches électorales des candidats Mahamadou Issoufou, président sortant, et Amadou Boubacar Cissé, ancien ministre (à droite), à Niamey, le 30 janvier 2016.
© BOUREIMA HAMA / AFP

Au Niger, la campagne électorale bat son plein. Les candidats à la présidentielle du 21 février se sont lancés à la rencontre des électeurs dans les villages et hameaux. Le président sortant et candidat pour un second mandat, Issoufou Mahamadou, vient de finir sa tournée dans la région de Tillabery avec un meeting populaire dans la ville de Tera.

Issoufou Mahamadou, candidat à la présidentielle de février prochain, fait son entrée sur la place publique réservée aux grandes manifestations.

Devant les milliers de militants, il fait d’abord le bilan des actions qu’il a menées à la tête du pays et donne, en exemple, la sécurité.

« Pendant cinq ans, nous avons créé les conditions de la sécurité du pays, en dépit d’un environnement sécuritaire très dégradé ! En dépit des menaces terroristes ! », lance-t-il.

Soutenu dès le premier tour par une quarantaine de partis politiques, Issoufou Mahamadou a déjà élaboré un programme dénommé « Renaissance acte 2 » en cas de réélection.

« Déjà, le programme précédent a coûté 5 800 milliards de francs CFA. Là, nous venons de faire un nouveau programme qui est évalué à 8 200 milliards de francs CFA. Cela servira à financer toutes les questions que j’ai indiquées, toutes les priorités qui correspondent aux priorités du peuple nigérien et aux besoins du peuple nigérien », explique Issoufou Mahamadou.

Après la région du fleuve, le président sortant sillonnera à partir de ce week-end la région de Dosso.