Republier
RCA

Présidentielle en RCA: Faustin Touadéra met en scène le rassemblement

L'ancien Premier ministre centrafricain qualifié pour le second tour du scrutin présidentiel, Faustin Touadéra, le 28 décembre 2015 à Bangui.
© ISSOUF SANOGO / AFP

La campagne pour le second tour de la présidentielle a démarré en Centrafrique. Les partisans de l’outsider Faustin Touadéra, dont plusieurs anciens candidats au premier tour de l'élection, organisaient samedi 6 février une manifestation de soutien dans le centre de la capitale Bangui, afin de lui façonner une image crédible de rassembleur. Reportage.

Un musulman enturbanné aux couleurs militaires, un anti-balaka bardé de gris-gris en plein milieu du centre-ville de Bangui, la scène a de quoi surprendre. C'est le début du second tour de la campagne présidentielle et le candidat Faustin Touadéra est bien décidé à jouer la carte du rassemblement.

« C’est un groupe qui est en train de mettre en exergue la présence de personnalités anti-balaka et de personnalités ex-Seleka, pour souligner cette grande atmosphère de rassemblement qui règne ici », explique Jean-Baptiste Koba, le porte-parole du groupe de soutien à Faustin Touadéra.

Plutôt discret lors du premier tour, l’ancien Premier ministre du président Bozizé a créé la surprise en arrivant deuxième derrière Anicet Dologuélé. L'outsider multiplie depuis les déplacements et les meetings pour propager cette image de candidat du peuple.

« Touadéra c’est l’homme qu’il faut. C’est un rassembleur, assure Martinez, un partisan présent dans la foule. Il faut qu’on se mobilise, chrétiens et musulmans, pour rebâtir notre pays qui est tombé. C’est la raison pour laquelle les deux entités sont présentes pour témoigner leur soutien à l’endroit de notre candidat Touadéra. » La campagne pour le second tour va être rapide. Le vote devrait avoir lieu dimanche prochain.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.