Congo-Brazzaville: Gilda Moutsara Gambou candidate à la présidentielle

Gilda Rosemonde Moutsara Gambou a réuni, ce lundi 8 février, à Brazzaville, quelques militants pour annoncer sa candidature à la présidentielle du 20 mars 2016.
© AFP PHOTO / JUNIOR D. KANNAH

La quarantaine révolue, femme de lettres, auteur de plusieurs ouvrages, Gilda Rosemonde Moutsara Gambou est la première femme à la présidentielle anticipée du 20 mars prochain au Congo-Brazzaville. Elle est aussi la deuxième femme de l'histoire du pays à concourir à une présidentielle. Gilda Rosemonde Moutsara Gambou a réuni, ce lundi 8 février, à Brazzaville quelques militants pour annoncer sa candidature.

De bleu vêtue, chaussures noires aux pieds, des boucles en or bien posées sur ses oreilles, Gilda Rosemonde Moutsara Gambou a fait son entrée dans la salle de conférence de la préfecture de Brazzaville avec un grand sourire. Elle a été chaleureusement applaudie par quelques dizaines de militants qui ont attentivement écouté son annonce.

« Ma candidature à l'élection présidentielle du 20 mars 2016 est avant tout un acte de conviction. En effet, je suis convaincue que le temps est arrivé pour qu'une nouvelle génération montre, aux yeux de toute la nation congolaise et du monde entier, qu'elle est prête à prendre le relais », a déclaré la candidate.

Femme de lettres, âgée de 42 ans, auteur de plusieurs ouvrages, Mme Moutsara Gambou est membre de « La Conscience Libre », une formation de l'opposition. La candidate a bien des ambitions pour le Congo.

« Par cette candidature à l'élection présidentielle du 20 mars 2016, je viens prendre date avec l'histoire de mon pays. Je viens redonner l'espoir à une nation qui attend d'être délivrée d'une pauvreté, d'une souffrance et d'une misère qui n'ont que trop duré », a-t-elle annoncé.

Moutsara Gambou sera la deuxième femme dans l'histoire politique du Congo à briguer la magistrature suprême après Angèle Bandou en 1992 et 2002.