Republier
Guinée médias

Guinée: une journée sans presse après la mort d’un journaliste

La ville de Conakry, capitale de la Guinée.
© CC/Wikimedia Commons

Pas de journaux dans les kiosques ce mardi 9 février 2016 en Guinée. Une journée sans presse dans le pays, une mesure exceptionnelle à l'appel de cinq associations de la presse guinéenne en mémoire d'El Hadj Mohamed Diallo. Ce journaliste a été tué vendredi dernier à Conakry, touché par une balle perdue lors d'affrontements au siège du parti d'opposition UFDG.

Aujourd’hui, nous avons décidé d’organiser une journée sans presse.
Moussa Iboun Conté
09-02-2016 - Par Léonard Vincent

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.