Republier
Israël médias

Israël: la presse étrangère dans le collimateur des autorités israéliennes

Le Parlement israélien, la Knesset.
© (Photo : Wikimédia)

La presse étrangère dans le collimateur des autorités israéliennes. Une sous-commission parlementaire a convoqué le président d’une association de journalistes étrangers qui représente 400 médias. Elle reproche à ces journalistes d’avoir une couverture « biaisée » de la vague de violences qui secoue Jérusalem, Israël et les Territoires palestiniens. L’association s’en défend.

Le président de la FPA, l’association qui représente pas moins de 400 médias étrangers, a donc été sommé de s’expliquer devant des parlementaires israéliens, mais aussi des représentants du gouvernement et de l’armée.

Ce qu’on reproche à la presse étrangère ? Avoir une couverture « biaisée » de la vague de violences actuelles, qui « délégitimiserait l’action du gouvernement dans sa lutte contre le terrorisme ». Faux, rétorque la FPA, « les journalistes étrangers couvrent les deux côtés » du conflit, israélien et palestinien.

La colère des autorités israéliennes est venue d’un titre malheureux du site de CBS sur une récente attaque à Jérusalem, les victimes israéliennes n’avaient pas été mentionnées. Le titre a été corrigé, mais le gouvernement israélien a jeté l’opprobre sur toute la presse étrangère, menaçant de révoquer les cartes de presse de journalistes « négligents ».

Les frictions entre le gouvernement israélien et les médias étrangers ne sont pas nouvelles. Cette fois, le président de la FPA n’a pas hésité à évoquer une « piètre chasse aux sorcières ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.