Bénin: vers un report de la présidentielle?

Opération de vote au Bénin.
© (AFP/KAMBOU SIA)

Au Bénin, il y a incertitude sur la tenue du premier tour de la présidentielle le 28 février prochain. La raison : les cartes d'électeurs ne sont pas toutes prêtes et la distribution a timidement commencé dans le nord du pays. Des candidats montent au créneau et demandent le report.

Les quatre millions de cartes d'électeurs pourront-elles toutes être distribuées sur le territoire en 15 jours dans 7 000 centres de vote ? C'est la préoccupation de cette coalition de rupture qui rassemble 15 candidats sur les 33 en lice, une coalition qui veut rompre avec le pouvoir en place.

« Seulement les cartes d’électeurs de deux départements sur douze, à savoir celles du Borgou, de l’Alibori, sont prêtes. Les cartes des autres départements ne seront, semble-t-il, pas prêtes avant le 28 février 2016. Tout cela fait peser des incertitudes sérieuses sur la tenue effective de l’élection présidentielle de février », estime Mathurin Nago, ancien président de l'Assemblée nationale, représentant du candidat Sébastien Ajavon.

Un président avant le 6 avril

Un recours a été déposé mardi 9 février devant la Cour constitutionnelle contre le Cos-Lépi et pour demander un report, comme l’explique Rufino d'Almeida, directeur de cabinet du candidat Abdoulaye Bio Tchané : « Nous demandons le report de la date d’entrée en campagne qui est prévue pour le 12 février prochain. Et donc mécaniquement, le report du premier tour du scrutin d’une semaine qui passera alors du 28 février au 6 mars prochain. En espérant qu’à cette date-là, le Cos-Lépi aura satisfait à toutes les entités du Code électoral ».

Toutes ces difficultés ont été évoquées ce mercredi 10 février à la Commission électorale en présence de membres du Cos-Lépi et du vice-Premier ministre. Le Code électoral interdit tout report, sauf cas de force majeure et après concertation avec les candidats, et la marge de manœuvre est mince puisque, selon la Constitution, le prochain président doit être investi le 6 avril.