RDC: l’appel de l’opposition est de «l’agitation» selon le gouvernement

Des membres de l'opposition réunis à Kinshasa, le 15 septembre 2015 lors d'un meeting contre le souhait du président Joseph Kabila de briguer un troisième mandat au terme des élections de fin d'année.
© AFP/Junior Kannah

En RDC, la Commission électorale nationale indépendante a officiellement lancé mercredi 10 février son appel pour l'acquisition du matériel nécessaire à la révision du fichier électoral pour un montant d'environ 200 millions de dollars. Mais le Front citoyen 2016, qui doute du respect du calendrier électoral, appelle les citoyens congolais à une journée ville morte le 16 février prochain, date commémorative de la sanglante répression en 1992 de la « marche des chrétiens » par le régime de Mobutu Sese Seko. Le gouvernement dénonce une agitation.

C’est un peu de l’agitation de la part de nos amis qui ne savent plus quoi inventer pour se rendre un peu visibles.
Lambert Mende
12-02-2016 - Par Jean-Jacques Louarn