Sénégal: la France accepte 7 demandes de visa sur 10

Depuis presque deux ans, le consulat de France externalise les procédures de demandes dans le but de réduire les délais d'attente. Photo : l'ambassade de France à Dakar.
© © ambafrance-sn

La délivrance de visas pour la France est l'objet de critiques au Sénégal. Depuis presque deux ans, le consulat de France externalise les procédures de demandes dans le but de réduire les délais d'attente. Les dossiers sont aujourd'hui traités par un opérateur privé, la société VFS global, mais certains Sénégalais considèrent que les conditions d'obtention du document sont toujours trop compliquées.

Devant le centre de traitement des visas pour la France à Dakar, Goudiaby aide des compatriotes à monter leur dossier. « Je connais toutes les démarches administratives pour faire une demande de visas. Mais la plupart des plaintes, c’est que les gens viennent avec des dossiers complets, ils payent et on leur refuse leur visa sans raison », explique-t-il.

Un peu plus loin, une femme vient de faire sa demande. Des visas pour la France, elle en obtient depuis de nombreuses années. Et à choisir, elle préfère le service privé aux longues files d'attente devant le consulat. « Des kilomètres, des kilomètres et des kilomètres, souffle-t-elle. A l’ambassade, c’est trop dur. Mais ici, on vous accueille bien. »

Avec l'externalisation, on peut récupérer son passeport en deux ou trois jours contre parfois plusieurs semaines il y a deux ans.

Dossiers incomplets et fraudes documentaires

Tout en affirmant que la situation est aujourd'hui satisfaisante, les services consulaires français assurent vouloir répondre aux malentendus et aux critiques. « Tout dossier satisfaisant fait l’objet d’un traitement rapide et de la délivrance d’un visa », assure l'ambassadeur de France au Sénégal, Jean Félix-Paganon. Principale raison des refus selon le service consulaire : les fraudes documentaires et les dossiers incomplets.

Au centre de traitement des demandes, Goudiaby aide un client qui s'est déjà vu refuser le visa une fois. Aucune fraude, dit-il, et il en est certain : son dossier était complet. « La procédure est compliquée. C'est difficile de trouver les documents que demande l'ambassade », souligne-t-il. En France, son épouse l'attend alors il va déposer une nouvelle demande.

La France est au Sénégal le pays qui délivre le plus de visas. En 2015, 26 000 autorisations d'entrées ont été accordées sur 38 000 demandes, soit un taux de 71% de délivrance.