La satisfaction des prisonniers du Malawi en lice pour les Grammy Awards

Couverture du disque du groupe de prisonniers du Malawi: Zomba Prison Project.
©

Des détenus du Malawi sont nominés pour les Grammy Awards, des récompenses décernées chaque année aux Etats-Unis aux meilleurs artistes. Le groupe de musique s'appelle Zomba Prison Project. Il est composé de détenus de la prison de Zomba dans le sud du pays. Ils ont commencé à chanter en prison il y a huit ans et cette année, ils ont été retenus pour participer dans la section Musiques du monde.

Thomas Binamo est chanteur et gardien de prison. Il y a huit ans, il a créé le Zomba Prison Project dans une prison de haute sécurité. Au départ, il s'agissait d'occuper les prisonniers en leur apprenant à jouer d'un instrument, ou à chanter pour passer le temps : « C'est une bonne chose parce que ça les aide à changer leur comportement en prison. Et quand ils sortiront, ça les aidera, ils auront quelque chose à faire. Et ça leur permettra de laisser leur ancienne vie derrière eux ».

Aujourd'hui, ils sont une quinzaine et ont formé un groupe. Stefano, condamné pour vol, est à la basse, Elias, condamné pour meurtre, chante et Thomasi aux percussions. Ils ont reçu une aide financière pour enregistrer le premier album sorti il y a deux ans qui s'intitule : « Je n'ai rien ici ». Parmi les titres des chansons, on trouve « Je ne tue plus », « Prendre ma vie » ou encore « Prison de voyous ».

Tous sont heureux de cette nomination même s'ils ne connaissent pas les Grammy, explique Thomas, le gardien : « Je suis très content parce que je ne m'y attendais pas. Et eux non plus, ils sont très heureux. On ne le savait même pas, ce sont des journalistes qui nous l'ont appris ». Aucun d'eux ne se rendra à Los Angeles pour la cérémonie de ce lundi soir, mais ils sont contents d'avoir rejoint la liste des artistes nommés aux côtés de Ladysmith Black Mambazo ou Angélique Kidjo.