Mali: des fausses vignettes automobiles saisies à Bamako

C'est à l'aéroport de Bamako qu'une importante cargaison de fausses vignettes automobiles a été saisie.
© AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Au Mali, le flair des douaniers a payé : des sacs contenant des vignettes contrefaites de voiture viennent d'être saisis à l'aéroport de Bamako. Les faussaires ambitionnaient d'inonder le marché local, mais également celui des pays voisins du Mali.

Parmi les bagages d’un vol en provenance de l’étranger, les douaniers repèrent des colis suspects à l’aéroport international Modibo-Keïta de Bamako. Après une fouille minutieuse, les agents de douane tombent nez à nez sur de fausses vignettes pour véhicules. Date de validité de ces précieux documents : 2016. La valeur estimée de la marchandise s’élève à plus de 600 millions de francs CFA (plus de 900 000 euros).

Très rapidement, on va de découverte en découverte. Les faussaires avaient sollicité les services d’une usine basée en Chine, à qui ont été confiés des spécimens de vignettes auto pour l’année 2016. Ensuite, le lot de marchandises saisi était destiné au marché local, c’est-à-dire à Bamako, et à des localités de l’intérieur du pays.

Pour écouler facilement le stock, la marchandise devait être bradée. Par ailleurs, les faussaires avaient dans leur plan la volonté d’inonder par de fausses vignettes locales deux autres pays voisins du Mali. En plus du principal commanditaire de la marchandise illicite, trois autres personnes ont été arrêtées.