«L'Aquarius» en mission humanitaire en Méditerranée

Le navire d'assistance aux réfugiés «Aquarius», dans le port de Marseille, le 19 février 2016.
© REUTERS/Jean-Paul Pelissier

C'est un navire de 75 m pour secourir les embarcations de migrants à la dérive entre la Lybie et la Sicile. L'Aquarius est amarré à Marseille d'où il partira ce samedi 20 février au soir pour être sur zone et opérationnel jeudi prochain. Il est affrété par SOS Méditerranée et va bénéficier de l'aide à bord de Médecins du monde. En 2015, 3 770 personnes ont péri noyées et 244 victimes sont déjà à déplorer pour le seul mois de janvier 2016, selon l'OIM. L'Aquarius va intervenir par rotations de trois semaines en complément du travail de Frontex dont Médecins du monde souhaite pointer les carences.

C'est une première : cette opération de sauvetage en haute mer est financée quasi exclusivement par la société civile. Une campagne de levée de fonds a, par exemple, permis aux ONG de réunir 250 000 euros via un site de financement participatif. Au total, il y a presque 1 million d'euros rassemblé. Médecins du monde et SOS Méditerranée vont continuer ce travail de collecte, car chaque jour en mer coûte 11 000 euros. Equipé d'une clinique, l'Aquarius est un ancien garde-côtes allemand.

A bord, des dortoirs pour héberger 400 migrants...
«L'Aquarius», un bateau d'aide aux réfugiés en Méditerranée
20-02-2016 - Par Stéphane Burgatt