Mali: une rentrée littéraire sous le signe de l’engagement

La Rentrée littéraire du Mali propose une trentaine d’évènements dans la capitale malienne.
© David Baché / RFI

Au Mali, c’est la rentrée littéraire. Depuis ce lundi 22 février et jusqu’à jeudi, Bamako accueille une série d’évènements consacrés à la littérature africaine. Selon les organisateurs, une cinquantaine d’auteurs internationaux et maliens sont attendus dans la capitale malienne pour y participer avec, cette année, un thème lié à l’engagement dans l’écriture.

« Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde ». Ce n’est pas un auteur africain mais le chantre indien de la résistance non-violente, Gandhi, qui est l’auteur de ces mots. Ibrahima Aya, co-directeur de la Rentrée littéraire du Mali, explique ce thème.

« Nous considérons que dans le contexte actuel, fait de crises, pas seulement au Mali mais à travers le monde entier, c’est important que chacun s’y mette. C’est aussi un appel à un engagement, d’abord au niveau personnel mais aussi au niveau de la collectivité. Bien sûr, le livre n’apporte pas de réponses mais il permet de poser des questions et peut-être d’ouvrir des horizons », a souligné Ibrahima Aya.

Dans cette démarche, une large place est consacrée aux grands auteurs africains.

« Nous mettons aussi en avant beaucoup de grandes figures de la littérature africaine mondiale et notamment un hommage à Seydou Badian Kouyaté, Assia Djebar, Sony Labou Tansi ou encore à Chinua Achebe. Ce clin d’œil à des grandes figures, c’est aussi une façon de rappeler aux jeunes que des combats ont été menés et qu’il faut encore mener, à l’image de ces grandes figures qui nous ont aidé à émerger », a précisé le co-directeur de la Rentrée littéraire du Mali.

Cafés littéraires, conférences, expositions, débats. La capitale malienne accueille une trentaine d’évènements en quatre jours.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.