Niger: le voile se lève peu à peu sur les résultats des élections

Le matériel de vote photographié lors du premier tour de la présidentielle à Niamey, le 21 février 2016.
© REUTERS/Joe Penney

Les choses se précisent au Niger. La Commission électorale nationale indépendante (Céni) espère pouvoir donner des résultats complets d'ici ce jeudi soir. Après les élections législatives et la présidentielle, 15 candidats sont dans la course pour prendre la tête du pays, dont le chef de l'Etat sortant, Mahamadou Issoufou. Des résultats partiels sont déjà disponibles sur la plupart des communes.

Le président de la Céni espère avoir, d’ici la fin d’après-midi de ce jeudi, une vision globale des résultats des élections nigériennes. De quoi rendre publics des résultats complets provisoires dès ce jeudi, sauf retard imprévu.

Ces dernières heures, il a fallu résoudre de nombreux problèmes dans différentes régions. A Niamey, par exemple, les données d’un bureau de vote étaient introuvables la nuit dernière, tandis que dans une des communes de la capitale, un litige portant sur 2 000 voix a bloqué un temps la transmission des chiffres.

Un trio se dégagerait pour la présidentielle

Ce qu’on peut dire pour l'instant, c’est que la participation est plus élevée que lors des précédents scrutins, mais que le nombre de bulletins nuls est élevé, ce qui pourrait être lié, selon les observateurs, à la mauvaise formation des membres de bureaux de vote et au manque d’informations des électeurs.

Enfin, l’autre enseignement provisoire, c’est qu’un trio de tête se dégage, selon la Céni. Le chef de l’Etat Issoufou serait en tête, avec derrière lui deux de ses opposants, à savoir l’ancien président de l’Assemblée nationale Hama Amadou et le chef de file de l’opposition Seyni Oumarou.