Elections au Niger: des résultats ce jeudi malgré les blocages?

Logo de la Commission électorale nationale indépendante de la République du Niger, sur le matériel de vote des élections du 21 février 2016.
© REUTERS/Joe Penney

Dernière ligne droite au Niger avant les résultats de la présidentielle et des législatives du week-end dernier. Ils sont attendus ce jeudi, selon la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Mais mercredi soir, des blocages persistaient encore dans la compilation des chiffres au niveau des communes.

Le téléphone rivé à l'oreille, les responsables de la Céni ont passé une partie de la soirée de mercredi à presser leurs équipes régionales, afin qu'elles rendent au plus vite leur copie.

L'objectif : avancer dans les procédures pour pouvoir donner au plus vite les résultats complets des élections présidentielle et législatives qui se sont tenues dimanche 21 février 2016.

Ce qui est source de retard au niveau régional, c'est la signature des procès verbaux, soit parce que des délégués de partis sont introuvables, soit parce que certains refusent de signer. C'était le cas dans la région de Tahoua, mercredi.

Le président de la Commission électorale reste confiant

Les régions, elles, disent aussi être ralenties par les retards accumulés au niveau des communes. Rien qu'à Niamey, plusieurs cas compliqués se posaient encore mercredi soir : la disparition des résultats d'un bureau, ou encore un litige sur 2 000 voix.

Du côté de la diaspora aussi plusieurs erreurs ont été constatées dans le remplissage des procès verbaux. Ceux-ci ont été renvoyés pour être corrigés. Autant de va-et-vient ou de blocages qui ralentissent le décompte.

La nuit dernière, le président de la Céni se disait néanmoins confiant, et espérait pouvoir donner les résultats complets des élections d'ici ce jeudi soir, conformément au chronogramme que la Commission électorale s'était fixé.

Au niveau des communes, il y a un sérieux problème de centralisation des données des bureaux de vote.
Maïkoul Zodi, premier rapporteur de la Céni, au sujet des blocages à Niamey
25-02-2016 - Par Marie-Pierre Olphand