Niger: les contrôleurs aériens ont levé leur mouvement de grève

Aéroport Diori Hamani de Niamey au Niger.
© Wikimedia

A Niamey, le trafic a repris à l'aéroport international Diori Hamani. Le syndicat des contôleurs aériens du Niger a mis fin hier, samedi matin, à son mouvement de grève qui durait depuis une semaine.

C'est une médiation entamée par Cheffou Amadou, ancien médiateur national du Niger, qui a permis de trouver un terrain d'entente. Selon le secretaire général du mouvement syndical Ousseini Fattaou, la levée de la grève est une preuve de la volonté de dialogue de la part des travailleurs.

Nos revendications n’ont pas été satisfaites. Elles portent d’abord sur le sous-effectif qui entraîne de mauvaises conditions de travail…
Ousseini Fattaou: «Nous avons accepté de reprendre le travail très tôt ce matin»
28-02-2016 - Par RFI

Joint par RFI, le représentant de l'ASECNA [Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique] au Niger, Lamine Garba, l'employeur des contrôleurs aériens en grève, a affirmé que les revendications encore sur la table seraient examinées très prochainement.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.