Burundi: l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa nommé médiateur

Photo d'archive montrant l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, le 9 décembre 2005, lors de la cérémonie du 44e anniversaire de l'indépendance de la Tanzanie.
© MWANZO MILLINGA / AFP

Le sommet des chefs d'Etats d'Afrique de l'Est qui s'est tenu ce mercredi 2 mars à Arusha a reconduit la présidence tanzanienne pour un an. Le nouveau président tanzanien, John Magufuli, a fait appel à l'un de ses prédécesseurs, l'ancien président Benjamin Mkapa, pour initier une nouvelle médiation dans la crise burundaise.

Benjamin Mkapa connait bien tous les acteurs burundais. Même s'il n'intervient plus – ou très peu – sur la scène publique tanzanienne, l'ancien président reste une autorité reconnue et respectée dans le pays.

Aujourd'hui âgé de 77 ans, Benjamin Mkapa est perçu comme celui qui a réussi la transition de la Tanzanie vers l'économie de marché. C'est aussi un vétéran de la diplomatie, il a été ministre des Affaires étrangères deux fois avant d'être élu président. Il connait parfaitement la crise burundaise puisqu'il a déjà été à l'oeuvre comme médiateur aux côtés de Nelson Mandela. Il était d'ailleurs en première ligne pour établir l'accord d'Arusha signé en août 2000.

Il n'est donc pas étonnant que le nouveau président John Magufuli ait fait appel à lui. Mkapa est son mentor. Beaucoup disent en Tanzanie que c'est Benjamin Mkapa qui a « fait » John Magufuli en le soutenant depuis de nombreuses années.

Le président tanzanien lui est encore peu versé dans les affaires étrangères, il a reconnu ce mercredi avoir accepté la présidence provisoire de la communauté d'Afrique de l'Est « pour rendre service ». Et sur la crise burundaise, il va s'en remettre entièrement à Benjamin Mkapa.