Présidentielle au Congo-Brazzaville: Claudine Munari dévoile ses ambitions

Claudine Munari.
© Wikipedia/Creative-Commons/CC BY-SA 2.0

Des neuf candidats à la présidentielle anticipée du 20 mars au Congo-Brazzaville, elle est l'unique dame : Claudine Munari, 62 ans, se présente comme la présidente de l'unité et de la lutte contre le chômage des jeunes. Celle qui tente l'expérience pour la toute première fois l'a dit mardi 8 mars à ses militants venus à sa rencontre dans un quartier populaire de Brazzaville.

Unique femme à briguer la magistrature suprême, Claudine Munari, a choisi la journée du 8 mars pour parler à ses militants au quartier de Mfilou à l'ouest de Brazzaville. C'est dans un espace compris entre un marché de fortune dominé par des pare-soleils et la ligne du chemin de fer qu'elle a tenu son meeting sous un grand soleil.

La candidate qui propose un projet en douze chantiers dont la lutte contre le chômage des jeunes se présente aussi comme la présidente de l'unité une fois aux affaires.

« Vous savez pourquoi l'unité. Quand les choses disent : attention vous allez provoquer des guerres au Congo, je dis quelle absurdité ! Quand les gens sont unis est-ce qu'ils peuvent se battre ? Quand les gens sont unis sur leurs intérêts, est-ce qu'ils peuvent se battre ? Alors, qu'on ne vienne pas nous amuser, on nous a trop amusé », a hurlé madame Munari.

Les militants croient en leur leader et lui donnent toutes les chances. « Nous avons eu l'exemple en Centrafrique avec Catherine Samba-Panza, nous avons eu l'exemple au Liberia. Aujourd'hui même, il y a Hillary Clinton qui, si Dieu le veut, peut accéder à la présidence des Etats-Unis, la première puissance mondiale, pourquoi pas les Congolais. Au Congo on a besoin d'une dame. On est fatigué des hommes », a déclaré un des militants.

C'est pour la toute première fois que Claudine Munari se porte candidate à une élection présidentielle. Elle est députée à l'Assemblée nationale depuis de longues années.