Le Rwanda signe sept accords de coopération avec la Guinée

Le président rwandais Paul kagame (G) a été reçu par le président guinéen Alpha Condé (D) au palais présidentiel à Conakry, le 8 mars.
© CELLOU BINANI / AFP

Paul Kagame achève sa visite en Guinée. Le président rwandais a quitté le pays ce mercredi après avoir passé 24h à Conakry. Une visite de travail, durant laquelle sept accords de coopération ont été signés entre les deux pays. Des signatures qui marquent le début des relations bilatérales Rwanda-Guinée.

« Certes, le Rwanda n'est pas un pays donateur, mais nous avons beaucoup à partager ». C'est en ces termes que le président Paul Kagame a conclu la cérémonie de signature des accords de coopération.

Sept conventions ont été signées, sur l'environnement, la santé, les transports ou encore la diplomatie. Il faut noter la signature de l'accord qui engage les deux ministères des Affaires étrangères à se consulter « régulièrement », dit le texte.

« Il ne s'agit pas de donner des leçons, affirme-t-on côté rwandais, mais d'échanger sur nos façons de développer nos pays. » Et il y a eu partage d'expérience: pas moins de trois tête-à-tête officiels ont été organisés en 24h entre les chefs d'Etats et leur délégation.

Deux hommes qui ne se connaissaient guère jusqu'à présent, même s'ils s'étaient déjà rencontrés lors des différentes réunions internationales. Alors pourquoi ce rapprochement soudain ? « C'est maintenant que l'axe Kigali-Conakry émerge, mais, maintenant n'est pas trop tard », affirme l'ambassadeur rwandais en Guinée.

Mais l'impulsion de la rencontre vient plutôt d'Alpha Condé et de son entourage. « Je n'ai aucune gêne à reconnaitre que le Rwanda est mieux géré que la Guinée, nous devons nous en inspirer » précise le président guinéen.