RDC: deux militants de la Lucha condamnés à trois mois de prison puis libérés

En RDC, deux militants du mouvement citoyen, Lutte pour le changement (Lucha), ont été condamnés ce jeudi à trois mois de prison fermes, mais libérés à l'issue de l'audience.
© Getty Images/ Spaces Images

A Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, deux militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), ont été condamnés ce jeudi à trois mois de prison fermes, mais libérés à l'issue de l'audience. Ils étaient détenus depuis le 28 novembre 2015, pour avoir participé à une manifestation en mémoire des victimes des massacres attribués aux rebelles ougandais des ADF commis à Beni.

Nos clients étaient poursuivis pour trois chefs, dont l’association de malfaiteurs, l’incitation de personnes à commettre des actes contraires à la loi, ainsi que l’outrage envers l’autorité. Et nous avons été surpris de constater qu’aucune n’a été retenue, sauf une autre. Ils ont été condamnés sur base de non-respect de la loi portant sur l’organisation des manifestations. Nos clients étaient au nombre de 9 : 7 ont été acquittés et 2 ont été condamnés.
Me Joseph Tatha
11-03-2016 - Par Léonard Vincent

Le collectif des avocats des militants de la Lucha ajoute qu'ils se réservent le droit de faire appel de cette condamnation, pour « faire valoir le droit de jouir des libertés fondamentales » en RDC.