Madagascar: la chanteuse Caylah anime un atelier sur sa passion, le slam

Avenue de l'Indépendance, centre-ville d'Antananarivo.
© Bilal Tarabey / RFI

Pendant un mois et tous les samedis à Antananarivo, les amateurs et néophytes du slam pourront venir s'exercer aux côtés de la slameuse Caylah. La jeune femme âgée de 22 ans a été révélée au début de l'année sur les réseaux sociaux, grâce à sa chanson engagée intitulée « Madagascar ». Le premier atelier a eu lieu samedi 12 mars à la galerie Is'art. L’objectif de Caylah est de transmettre son savoir-faire et dispenser quelques conseils aux participants.

Quand j'étais petit, j'aimais bien jouer avec les rimes.Quand je suis devenu grand, j'ai commencé à écrire. Maintenant, j'ai vraiment envie de percer dans le slam et de devenir quelqu'un.
Ecouter le reportage à l'atelier de slamothérapie à Antananarivo
13-03-2016

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.