RDC: un député, malade et sans passeport, ne peut quitter le pays

Pierre-Jacques Chalupa.
© DR

Pierre-Jacques Chalupa est député national honoraire de RDC, et actuellement malade. A la suite de son élection contestée, sa nationalité lui a été retirée et la justice lui a confisqué son passeport. Et depuis, il ne peut donc plus voyager et aller se faire soigner à l'étranger. 

Il s'appelle Pierre-Jacques Chalupa. Il avait été élu en 2006 à l'Assemblée nationale, puis invalidé environ une année après pendant qu'il siégeait déjà au Parlement. Réhabilité avec d'autres collègues sur intervention de l'Union parlementaire internationale, Jacques Chalupa s'était ensuite vu retiré la nationalité congolaise, les autorités judiciaires n'ayant pas considéré les pièces présentées par lui pour se prévaloir de cette nationalité. Entretemps, cet homme devenu apatride sur le territoire congolais, est tombé malade, très malade.

Prince Epenge, le président intérimaire du parti Action pour la démocratie et le développement au Congo. « Monsieur Chalupa souffre d’un cancer de la gorge, les médecins ont diagnostiqué son cancer, cela fait plus de huit mois. Depuis, nous sommes en train de faire des démarches auprès des autorités pour la restitution de son passeport qui a été saisi lors de son arrestation en 2012. Mais malgré nos multiples démarches, il n’y a pas de réponse. »

Son passeport congolais ayant été confisqué par la justice, Pierre-Jacques Chalupa ne dispose d'aucun autre document de voyage, il ne peut donc pas voyager. Ses proches disent avoir frappé à toutes les portes, mais sans succès.