La Fifa accuse l’Afrique du Sud d'avoir acheté le Mondial 2010

Le stade de Cape Town dans la brume, le 25 août 2009.
© REUTERS/Mike Hutchings/Files

Dans des documents rendus publics mercredi 16 mars, la Fédération internationale de football (Fifa) accuse notamment l'Afrique du Sud d'avoir acheté le Mondial 2010 pour 10 millions de dollars. Pourtant, il y a neuf mois, les Sud-Africains avait justifié la destination de ces fonds.

Dix millions de dollars de pots-de-vin ont été versés en échange d'un soutien pour la candidature de l'Afrique du Sud en 2010, a accusé mercredi, la Fifa. L’Afrique du Sud a toujours reconnu avoir versé dix millions de dollars, et avait ajouté à l'époque qu'il ne s'agissait pas d'un pot-de-vin, mais d'un don à un fonds de développement de la diaspora africaine dans les Caraïbes. C’était il y neuf mois, en juin 2015, lorsque l’enquête sur le scandale de corruption à la Fifa avait épinglé Jack Warner, président de la Confédération de football d'Amérique du Nord d'Amérique centrale et des Caraïbes.

Selon l'acte d'accusation de la justice américaine en juin 2015, l'argent a été viré à cette Confédération en échange de trois voix en faveur de l'Afrique du Sud.
« Comment pourrait-il s'agir d'achat de voix ?, avait répliqué, Danny Jordan, président de la fédération sud-africaine de football et président du comité d'organisation du Mondial. L'argent a été versé en 2008, soit quatre ans après que l'Afrique du Sud a été choisie. »

A l'époque, le ministre des Sports, Fikile Mbalula, avait également réagi avec véhémence accusant les Etats-Unis de vouloir tenir l'image de l'Afrique du Sud. « Il n'y avait absolument rien de corrompu dans cette Coupe du monde. Pas besoin d'enquêter », avait soutenu Mbalula devant le Parlement. Avant d'ajouter que si certaines personnes ont détourné cet argent, « cela ne nous regarde pas. C'est à eux de s'expliquer. »

Aujourd’hui, l’affaire a refait surface, et il se pourrait bien que l’Afrique du Sud soit obligée de s’expliquer à nouveau.

Football: sept mois de scandales à la Fifa en 2015