Burkina: sur fond de malversations présumées, Zida ne sera pas ambassadeur

Par un décret pris en conseil des ministres, Roch Marc Christian Kaboré met fin aux fonctions du général Yacouba Isaac Zida comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina près des Etats-Unis.
© AFP PHOTO

Au Burkina Faso, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a annulé la nomination de l'ancien Premier ministre Isaac Zida comme ambassadeur à Washington, sur fond de révélations sur des malversations présumées par les autorités de transition. Un décret publié par le Journal officiel du Burkina nommait le général Yacouba Isaac Zida comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina auprès des Etats-Unis, à la surprise du nouveau pouvoir de Ouagadougou.

Par un décret pris en conseil des ministres qui s’est déroulé mercredi 16 mars, le président Roch Marc Christian Kaboré met fin aux fonctions du général Yacouba Isaac Zida comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina près des Etats-Unis. Le compte rendu du dernier conseil des ministres précise que le nouveau décret « abroge » celui du 22 décembre 2015.

Cette décision fait suite à la publication dans le Journal officiel du Burkina d’un décret portant sur la nomination de l’ex-chef du gouvernement de la transition au poste d’ambassadeur aux Etats-Unis. Ce décret de nomination datait du 22 décembre 2015, soit quelques jours avant l’investiture du nouveau président.

Cette nomination n’avait pas été rendue publique et ne figurait pas dans le compte rendu du dernier conseil des ministres du gouvernement de la transition. Au cours d’une conférence de presse bilan de la transition, le général Yacouba Isaac Zida avait lui-même affirmé qu’il attendait d’être mandaté par les nouvelles autorités issues des élections du 29 novembre 2015.

Depuis plusieurs semaines, les médias font des révélations sur des malversations présumées des autorités de la transition. Ces révélations concernent des détournements de fonds publics ou d’enrichissements illicites.