Kenya: un homme blessé par un lion au cœur de la capitale

Il n'est donc pas très rare de voir des lions à Nairobi... ici une lionne prise en photo en juillet 2014.
© REUTERS/Edmund Blair

Au Kenya, un homme a été blessé par un lion vendredi 18 mars, le long d'une artère très fréquentée de la capitale. C'est la troisième fois ce mois-ci qu'un lion s’échappe du parc national de Nairobi.

C’est un parc national comme tant d’autres. Il y a des gazelles, des rhinocéros et même des hyènes. Sauf qu’il se trouve à moins de sept kilomètres des gratte-ciel du centre-ville de Nairobi. Le parc est entouré par une clôture électrique, mais pas entièrement, pour permettre à certaines espèces de se déplacer pour trouver de nouveaux pâturages.

Les projets immobiliers et les exploitations agricoles aux abords du parc empiètent toutefois de plus en plus sur la route des herbivores et, par ricochet, sur celle des carnivores qui les pourchassent.

Vendredi 18 mars, c’est un homme de 63 ans qui a été blessé. Il a été hospitalisé mais son état n'inspire aucune inquiétude. On ne peut pas en dire autant du lion, décrit comme anxieux après sa promenade sur Mombasa Road à l’heure de pointe. Après avoir provoqué un concert de cris et de klaxons, il a rebroussé chemin.

Il n'est donc pas très rare de voir des lions à Nairobi. Des spécialistes déconseillent aux badauds de faire, comme on l’a vu hier, des selfies avec eux.