Bénin: le parti d’opposition PRD se rallie au nouveau président Patrice Talon

L'homme d'affaires franco-béninois, Patrice Talon, élu à la présidentielle.
© Wikimedia

Au Bénin, trois jours seulement après le second tour, le Parti du renouveau démocratique (PRD) rejoint le camp Patrice Talon, le président élu. Le PRD, c'est l'un des grands partis de l'opposition béninoise, le parti d'Adrien Houngbédji qui est président de l'Assemblée nationale. Pour la présidentielle, le PRD avait rallié, contre toute attente, la coalition de Lionel Zinsou. Le voilà donc qui change de cap.

« Maintenant, nous sommes avec le président Patrice Talon. Tout le groupe parlementaire du PRD va se mettre ensemble avec les autres députés pour accompagner les réformes qu’engagera le président Patrice Talon. Ça pourra l’aider à constituer une majorité parlementaire qu’il n’a certainement pas aujourd’hui », c’est par cette déclaration que député Augustin Ahouanvoébla, président du groupe parlementaire PRD à l'Assemblée nationale, explique le changement de cap de son parti.

Mais pas question pour la formation d’opposition de parler de revirement. Au contraire, cette décision s’inscrit pour Augustin Ahouanvoébla dans une logique politique décidée depuis longtemps : « Nous n’avons pas fait de revirement puisque, à notre conseil national du 22 février 2014, nous avons décidé quoiqu’il arrive pour le prochain quinquennat de participer aux assises du pouvoir d’Etat, quel que soit le président élu. Nos militants n’ont pas suivi notre consigne de vote qui consistait à voter pour Lionel Zinsou. Mais ils ont voté plutôt pour Patrice Talon. Nous, on doit écouter le signal de ces militants qui demandent fortement qu’on soit avec Patrice Talon ».

Un large consensus donc qui ne risque pas de nuire à la démocratie pour le député PRD : « Non, ce n’est pas dangereux parce que, à l’étape où nous sommes, tout est à plat. On ne sait pas qui est de l’opposition, qui est de la mouvance. Maintenant avec le temps, après six mois, un an, vous allez constater qu’il y a des gens qui vont commencer par se démarquer certainement. Mais ce qui est essentiel, c’est que nous, nous avons décidé de travailler avec le président Patrice Talon au cours du prochain quinquennat ».