Algérie: trois terroristes présumés abattus dans les montagnes de Tizi Ouzou

Des soldats de l'armée algérienne patrouillent dans les montagnes du Djurdjura, en Kabylie, en octobre 2014.
© AFP PHOTO / FAROUK BATICHE

En Algérie, l’armée annonce avoir abattu, samedi 26 mars, trois terroristes dans les montagnes de Tizi Ouzou, une zone où sont actifs des terroristes de l’organisation Etat Islamique (EI). L’opération s’est déroulée dans le courant de la semaine.

Mercredi, l’armée algérienne est en pleine opération de ratissage, dans les forêts de Kabylie, entre Tizi Ouzou et Bouira. Un terroriste, équipé d’une ceinture d’explosifs, se dirige vers la ville de Maatkas. Il est abattu par les forces de l’ordre.

Le ratissage s’est poursuivi pendant le week-end. Les habitants de la zone ont entendu des tirs d’armes lourdes et des bombardements. Ce samedi, 15 kilomètres plus loin, l’armée annonce avoir abattu trois terroristes. Le ministère de la Défense précise que, parmi ces trois hommes, l’un était un expert en explosifs.

C’est dans cette région, à 80 km de ces derniers événements, que le Français Hervé Gourdel avait été assassiné par un groupe qui avait porté allégeance à l’organisation Etat Islamique.

Depuis le meurtre du guide français, l’armée algérienne a intensifié ses ratissages et plusieurs dizaines de terroristes ont été abattus dans ces montagnes en un an et demi. Mi-mars, le leader d’un deuxième groupe terroriste qui avait également porté allégeance à l’EI a été tué par les militaires.