Republier
Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: tensions toujours vives à Bouna, après des violences meurtrières

Des soldats de l'ONUCI patrouillent avec des masques à Kandopleu, en Côte d'Ivoire, le 14 août 2014.
© AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Les tensions restent vives à Bouna, dans le nord-est de la Côte-d'Ivoire, où un conflit entre éleveurs et cultivateurs a fait plus de 20 morts depuis quelques jours. Une délégation gouvernementale s'est rendue sur place ce samedi 26 mars dans l'espoir de ramener le calme.

La mission des Nations unies a dépêché une centaine de casques bleus pour épauler les policiers qui étaient déjà en poste sur la base de l'ONUCI à Bouna. Environ 2 000 personnes se sont entassées aux abords de ce tout petit camp, selon la porte-parole de l'ONUCI.

→ A (re)lire : Côte d'Ivoire: au moins 20 morts dans des affrontements à Bouna

« Dans cette base-là, on a 11 éléments, mais qui ne sont pas armés, parce que l'ONUCI est dans un processus de transition, de retrait progressif de ses forces, explique Kadidia Ledron. Donc subitement, avec un afflux de 2 000 personnes, il a fallu immédiatement apporter une réponse en matière de protection aux populations, mais aussi en terme d'assistance humanitaire. C'est pour cela que depuis [ce vendredi 25 mars] et encore ce samedi, il y a des hélicoptères qui ont apporté l'assistance du gouvernement, des agences des Nations unies et des partenaires, des vivres et des non-vivres ainsi qu'une assistance médicale. »

La porte-parole de l'ONUCI précise que parmi les personnes présentes, « on a dénombré 75% de femmes, d'enfants et de personnes âgées. Il a fallu rapidement prendre soin d'eux, dans un camp qui de manière basique était prévu pour 11 personnes ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.